J’ai écrit ce texte d’abord pour tenter de me libérer et, par la suite, j’ai pensé qu’il pourrait peut-être aider d’autres personnes et faire ne serait-ce qu’une petite différence dans le débat en faveur de l’aide médicale à mourir anticipée qui devrait, à mon avis, être octroyée à tout être humain.  

    Supposément qu’ils ont encore de « beaux moments » à vivre… J’ai entendu ce commentaire dans tout le débat au sujet de l’aide médicale à mourir anticipée et il résonne dans ma tête depuis. Parce que je me demande sans cesse au nom de quoi est-ce qu’on refuse encore de permettre à quelqu’un…